Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
La communauté de paroisses catholique du pays de la potasse vous souhaite la bienvenue

« J’étais malade et vous m’avez visité…. » 

Évangile selon St Matthieu 25,36

Une personne qui vous est chère est malade....

Vous vivez auprès d'une personne en fragilité qui a besoin de votre présence....

Ou alors vous êtes vous-même concerné(e) par une épreuve de santé, un accompagnement ou une situation difficile à vivre...

Si vous accompagnez un proche, il vous arrive peut-être de vous sentir parfois maladroit, surtout dans vos tentatives d'apporter un certain soutien moral ou spirituel. Vous pouvez aussi avoir le sentiment de vous sentir démuni...

Dans tous les cas, vous connaissez le poids de la maladie, vous savez combien celle-ci change la relation et bouleverse les choses.

 

Voici que la maladie qui frappe l'un de vos proches semble s'être durablement installée dans votre univers. Elle est là comme un écran de faiblesse et de douleur entre la personne malade et vous. La maladie l'affaiblit, le fait souffrir, et peut le rendre étranger à lui-même. Il peut avoir le sentiment d'être inutile et même un poids ! Le voilà isolé, presque coupé des autres. 

Quand à vous qui venez le visiter, souvenez-vous que cette personne en fragilité, même si son aspect physique s'est transformé, n'est pas "un malade" mais qu'elle est avant tout un être humain avec toute sa richesse... et sa faiblesse, comme tout un chacun.

Votre présence, même silencieuse peut être précieuse.

"Ecouter est peut-être le plus beau cadeau que nous puissions faire à quelqu’un. D’une certaine façon, c’est lui dire : Tu es important pour moi, tu es intéressant, je suis heureux que tu sois là. Je suis disponible à ta présence. Je me sens touché par ce que tu es, par ce que tu dis." Jacques Salomé

Visiter ou accompagner un proche, c'est lui apporter une présence réconfortante, chaleureuse. cette présence doit être riche en patience, en délicatesse, avec respect mais sans commisération; avec affection mais sans sensiblerie.

Il faut aller à son rythme... lui laisser le temps de répondre et ne pas répondre pour lui. Ne pas avoir peur du silence car il est l'occasion pour lui de rassembler ces idées, Il faut laisser à l'autre la place pour être lui-même.

Aider l’autre n’est possible que si nous marchons à ses côtés. Je crois profondément que la base de toute écoute est d’être à côté de l’autre. Cela nous oblige à respecter l’autre pour lui-même. Considérer l’autre pour son égal, c’est la seule manière d’accompagner réellement. Nous laissons alors à l’autre la place pour être lui-même. Son histoire et la mienne ne sont pas échangeables.

Cela conduit à un difficile dépouillement qui est le renoncement, à vouloir faire quelque chose pour l’autre mais simplement être là.

Lorsqu’une personne peut exprimer sa colère, sa tristesse par les pleurs sans être interrompue, elle exprime qu’elle s’est sentie reconnue. Parce qu’elle n’a pas été rejeté, elle a pu exprimer des choses plus profondes, plus essentielles par la suite. 

Vous souhaiteriez en savoir plus sur l'accompagnement, 

être accompagné car un proche ou vous-même traversez une épreuve,

recevoir la communion ou simplement une visite...

N'hésitez pas à nous contacter !

Après vous avoir écouté, nous trouverons ensemble un chemin possible...

 

TU ME REJOINS, SEIGNEUR DANS MA FRAGILITE

Seigneur, aujourd’hui, je viens m’asseoir devant toi.     Je crois bien que tu es là, que tu entends mon cri,  Alors je me confie à toi, comme je suis...

Je te confie mon corps, fatigué par la route trop rude, et les soucis qui me submergent, mes yeux mouillés par toutes mes tristesses.                                                         Je me sens parfois vide                                                            et pourtant plein de questions, de doutes.                         Je suis sur le chemin, sans joie,                                     habité  par tant d’inquiétudes,

Je me confie à toi, comme je suis...

Seigneur, dans l'obscurité de mon quotidien,            marche à mon côté,                                                                  car déjà la nuit survient et la solitude me pèse.              Reste avec moi, Seigneur !

Alors, mon regard s’éclairera,                                        comme l’aurore dans la nuit,                                                       et j’y puiserai la force pour aller de l’avant.

Ouvre mes yeux à la lumière de ta présence.        Réconforte-moi par la douceur de ta tendresse, Réchauffe-moi de ton amour.                                          Aide-moi simplement…                                                               à poursuivre ma route aujourd’hui,                                       à demeurer en communion avec toi,                                       dans la paix du cœur. Amen

Pour tous celles et ceux dont la souffrance           physique est permanente,                                                 que ta présence soit apaisante.

Pour celles et ceux  qui ressentent la solitude :           viens vers eux;                                                                           que ta présence soit réconfortante.

Pour celles et ceux qui luttent contre la maladie                et redoutent la nuit,                                                              que ta présence les fortifie.

Pour celles et ceux qui doutent,                                         que ta présence les éclaire…

Prière avant une opération

Seigneur, je me remets entre tes mains;

Depuis plusieurs jours,                                                                                              mes pensées ne me laissent pas en paix.

J’essaie d’entrevoir tous les scénarios possibles                                                    et je me laisse habiter par les pires.

Tu connais, Seigneur, mes soucis et mes projets,

Je te les confie, à toi Seigneur,                                                                                  qui m’assure de ta fidèle présence.

Je suis au bon endroit                                                                                               pour trouver le soulagement et la guérison.

Je suis entouré de soignants et de médecins compétents                                en qui je fais confiance.

Guide leurs mains, aide-les à discerner et à reconnaître

ce qui est bon pour moi et pour mon corps.

Oui, je me mets, Seigneur,  au creux de tes mains avec confiance              sachant que rien ne peut me séparer de ta tendresse en Jésus-Christ.

Libère-moi de toute peur  et dépose au fond de moi ta paix.  Amen